Pour qui ?

Pour qui ?

Tu souhaites apprendre une langue étrangère  et tu es âgé entre 9 et 15 ans, ?
Tu souhaites vivre une aventure extraordinaire en passant  6 mois dans un nouveau pays, une nouvelle famille, et en accueillant ensuite ton frère ou ta sœur étranger ?

Pour qui sont faits nos échanges ?

Pour partir, il n’est pas nécessaire de parler la langue du  pays d’échange. Beaucoup d’enfants qui participent à nos échanges arrivent dans leur nouveau pays sans pouvoir parler quelques mots ou phrases. Ceci est inhabituel pour une organisation d’échange et c’est l’un des points fondamentaux.
Un bon niveau scolaire n’est pas la condition de réussite pour un échange En Famille. Ce qui est important pour nous c’est l’attitude et le comportement des enfants. Nous recherchons des enfants capables d’accepter et de suivre des règles basiques d’éducation.
Nous ne cherchons pas des enfants parfaits ou des familles parfaites. Nous recherchons des familles aimantes, ayant de fortes valeurs éducatives et des enfants respectueux, motivés et ayant une forte capacité d’adaptation.

Nous recherchons des enfants qui seront heureux quand ils seront à l’étranger, capable de rendre leur famille heureuse pendant l’échange.

Il y a des règles à suivre pour réussir un échange En Famille.
Les échanges sont faits pour ceux qui sont capables de jouer le jeu afin de s’intégrer et apprendre.
1) Immersion linguistique: la première semaine, l’enfant qui arrive dans son nouveau pays et sa nouvelle famille pourra parler dans sa langue maternelle. Dès la deuxième semaine, la famille étrangère devra répondre dans sa propre langue. Votre enfant pourra encore parler dans sa langue maternelle. Ensuite, tout le monde parle la langue du pays, y compris votre enfant, même s’il ne comprend pas. Votre enfant doit accepter de ne pas lire, écrire ou parler le français  pour le reste de l’échange. Les seules exceptions : lorsque vous lui envoyez du courrier et lorsque vous l’appelez une fois par semaine. Si les enfants respectent nos règles d’immersion, votre enfant sera capable de tenir une conversation courante au bout de 6 mois.

2) Pour réussir son intégration dans la famille : nous nous attendons à ce que les enfants de nos échanges fassent partie de la famille, qu’ils vivent avec. Ils ne peuvent pas avoir un pied dans chaque pays. Pour ce faire,  les enfants doivent être d’accord de ne pas utiliser facebook ou envoyer des e-mails à leurs amis restés dans le pays et à la famille. C’est un élément important pour réussir l’ échange. Pour devenir véritablement intégré dans l’autre famille, dans le nouveau pays et de la communauté … ils doivent être prêt à laisser leur ancienne vie derrière eux pendant ces six mois. Bien sûr, vous pourrez parler à votre enfant une fois par semaine et il pourraécrire et de recevoir deux lettres par semaine (maximum).

3) Le respect.

La première chose, votre enfant doit se respecter lui-même.
• Ne pas fumer.
• Pas de consommation d’alcool.
• Ne rien faire qui pourrait nuire à son corps ou son âme.
• Décider d’être heureux.

Votre enfant doit aussi respecter les autres
• Respecter ses propres parents et ses parents étrangers.
• Respecter ses frères et sœurs dans les deux pays.
• Respecter ses professeurs dans les deux pays.
• Respecter les élèves de sa classe et de son école.

Si tu es prêt à accepter ces règles et appliquer les conseils que nous te donnerons: Alors un échange En Famille est fait pour toi!

4) Pour les parents :

Nous faire confiance ! C’est la première chose, la plus importante peut-être. Nous avons l’expérience des échanges, nous avons l’antériorité de l’association En Famille et nous sommes plusieurs permanentes à avoir réalisé plusieurs échanges ! Alors croyez-nous : faites-nous confiance ! Tout se passera bien pour votre enfant. Lorsque l’on vous demande de respecter les règles de contact entre familles et avec vos enfants, c’est très important. Faites-le !

Faire confiance en son enfant ! C’est la deuxième chose. Croyez en ses capacités à s’intégrer. Croyez en lui ! Il réussira d’autant mieux son échange que vous le soutenez et qu’il le sent.

Enfin, prévoyez une bonne dose d’humilité ! Educateurs, c’est sans doute le métier le plus difficile, mais aussi le plus riche humainement parlant. L’une des clés, est d’avoir ce sens de l’humilité qui favorise les relations les uns avec les autres. Grâce à l’échange, vous allez tous grandir : les enfants et les parents. Du moins, c’est ce que nous disent de nombreux parents après un échange !

Be Sociable, Share!